L’auteur judéo-marocain Bob Oré Abitbol vient de présenter à Casablanca, les deux versions, française et arabe de son dernier ouvrage « Le goût des confitures », en présence de  l’écrivain, poète et traducteur Said Ahed, qui a pris en charge la traduction de ce livre en arabe.

« Le goût des confitures » est un émouvant voyage dans le Maroc pluriel des années 1960. A travers cet ouvrage Bob Oré Abitbol, nous y entraîne dans le Casablanca d’autrefois, des ruelles bouillonnantes de vie du centre-ville à la Corniche baignée par l’Atlantique en passant par les villas fleuries d’Anfa. Il  relate nombre de séquences et aventures vécues au Maroc avant d’immigrer aux Etats Unis. Il présente son histoire avec un style simple qui plonge le lecteur dans le quotidien de la grande famille marocaine dominée par les grands-parents. Au fil des pages, on s’attache à ces personnages pittoresques dépeints avec beaucoup d’humour et d’amour par l’auteur, qui a conservé une nostalgie évidente et un lien très fort avec son pays natal

L’écrivain Said Ahed a su traduire avec fidélité le contenu du livre, Il affirme avoir vécu une partie de la vie de l’auteur dans la ville d’El Jadida, qui accueillait plusieurs marocains de confession juive avec qui il partageait beaucoup d’expériences.


Bob Oré Abitbol

Né à Casablanca, Bob Oré Abitbol est un homme d’affaires et de lettres, il est à la fois écrivain, éditeur, dramaturge, poète, créateur de mode et propriétaire d’une galerie d’art contemporain à Los Angeles, où il a décidé de s’installer après Paris, Mexico et Montréal. 

« Le goût des confitures »,  est actuellement disponible dans les librairies du Maroc, en français et en arabe