Je vais la faire simple, le terrorisme n'est pas plus dangereux que le discours, les idées, l'idéologie dont il est l'aboutissement naturel. Je peux même dire qu'un terroriste ne me fait pas autant peur...
Entre le Maroc d'avant le Mouvement 20 février et le Maroc d'après, je préférerais le premier. La veille des contestations, nous étions relativement dans le doute par rapport à un processus démocratique tombé...