L’ancien Président de la République Française Nicolas Sarkozy disait en substance:
 » ces clivages politiques droite, gauche, centre et écologistes sont stupides, les Français ont besoin d’être rassemblés ».

Ce qui est vrai pour la France l’est davantage pour nous pour moult raisons. Mais, manquant d’originalité et de créativité- politiques et intellectuelles- notre pays s’est contenté depuis l’implémentation de la première Constitution du Royaume à nos jours de transposition de copies et souvent de mauvaises copies intraduisibles dans notre contexte.

En est résulté que notre pays s’est enlisé dans les méandres des en-têtes et des enseignes creux qui ont pour nom,
– démocratie du GRAND NOMBRE,
– majorité fictive,
– minorité aigrie,
– foisonnement de partis sans pluralisme idéel ou programmatique,
– le gag des alternances et du gouvernement issu des urnes, entachées de mille et une entorses ne serait-ce que l’analphabétisme de la majorité des éligibles au vote …Etc.
Des simulacres, rien que des simulacres et une piètre théâtralité de notre vie politique, au moment où notre pays souffre de déficits tous azimuts- économiques, politiques et sociaux. Il suffit de scruter nos comptes sociaux et les IDH de notre pays pour s’en rendre compte.
Pour faire très court, je dirais que notre pays croule sous le poids du SOUS-DÉVELOPPEMENT et notre mode de gouvernance est en panne.
Il est temps de RASSEMBLER les Marocains- au lieu de les DIVISER- non pas autour d’un sauveur, mais autour de programmes et de chantiers de développement de notre pays. Et, ils sont nombreux tellement les déficits sont colossaux.
Je n’ai pas de recette du mode de gouvernance idoine. Mais une chose est certaine, ce mode devrait être caractérisé par:

Mostafa MelgouChercheur en économie et Expert du secteur bancaire et financier. Ancien cadre supérieur de plusieurs groupes bancaires dont notamment la BMCI, la Saudi French Bank à Jeddah, Sahara Bank en Libye, et ABNAMRO Bank. Il est co-fondateur de la plateforme ANALYZ.MA