Il n’y a pas un seul jour où des dizaines, voire de centaines de sites d’infos sont créés partout dans le monde. Ce formidable appel d’air apporté par cette merveilleuse invention qu’est Internet, autant il permet à qui veut de s’exprimer comme il veut, autant il ne fait pas que des heureux.


En effet, l’information étant un métier qui exige de la connaissance, de l’expérience et de la rigueur, il n y a que les meilleurs et les plus professionnels qui arrivent à émerger.


AnalyZ ne se veut pas une plateforme d’information électronique de plus. Au Maroc, comme partout ailleurs, il y a du bon et du moins bon. Notre ambition, quant à nous, est de faire de ce site, sinon le meilleur, du moins un des plus suivis et un des plus performants.

Du fait de notre proximité durant de longues années avec le milieu de la presse et des médias, et également avec les milieux de la politique, de l’économie, de la culture etc, et du fait de notre critique objective quasi permanente de ce qui existe actuellement dans notre pays comme supports et plateformes d’information, de ce que nous consommons, ou de ce que nous ne consommons pas ou plus, nous avons été amenés à réfléchir à la création de “quelque chose d’autre”, autrement dit un autre support qui n’existerait pas encore, et qui répondrait à une demande et un désir que nous avons ressentis très fort.

D’autre part, du fait des occupations personnelles et professionnelles de chacun et de chacune de nous, nous ressentions cela presque chaque jour. Nos amis et nos proches nous répétaient souvent qu’ils n’arrivaient plus à avoir l’information de qualité qu’ils avaient l’habitude de trouver, notamment dans leurs journaux préférés de l’époque. Ce constat, nous le partagions avec eux, sans savoir ce que nous pouvions faire pour retrouver cette denrée devenue rare; une information de qualité.

Et c’est pour toutes ces raisons que, encouragés et aidés par de nos nombreux amis et de nombreuses amies, nous nous sommes lancés le défi de créer cette plateforme qui se veut autre, qui se veut différente, qui se veut innovante, qui se veut éclairante, qui se veut nourrissante, qui se veut enrichissante, et qui aimerait tant répondre aux attentes et aux souhaits de tant de lecteurs et tant de lectrices, Marocains, Marocaines ou autres, aussi bien au Maroc qu’à travers le monde.

Nous avons parlé de défi, mais en vérité, il y a plusieurs défis.

Le premier défi, c’est celui de la crédibilité. Nous sommes plus que conscients que la plus grande exigence d’une matière informative, c’est sa vérité. Il n y a pas plus dangereux qu’une information fausse, qu’elle soit involontaire, ou bien qu’elle soit à dessein de manipulation ou d’intoxication. AnalyZ a choisi, totalement par conviction, la voie du respect de la déontologie et de l’éthique professionnels. Nous nous sommes engagés à ne jamais publier une information que lorsque cette information est vérifiée et recoupée comme il se doit.

D’ailleurs, notre positionnement n’est pas du tout de traiter l’actualité, dans le sens de rapidité et de réactivité, mais plutôt celui de l’analyse, comme notre nom l’indique si bien.


Le 2ème défi d’AnalyZ, c’est la qualité. Nous savons bien que ce mot est très galvaudé et souvent utilisé à tort et à travers, pourtant, dans l’information comme dans tant de domaines, il a bien un sens précis et rigoureux. Pour nous, une information de qualité c’est d’abord et avant tout une information qui intéresse un public et une cible de qualité.

En effet, à travers notre plateforme, nous allons tout naturellement chercher à atteindre une grande audience, mais pas n’importe quelle audience. Nous voulons toucher, intéresser, convaincre, fidéliser et développer une audience qui est à la recherche d’informations justes, vraies, crédibles, mais aussi éclairantes, “informatives, autrement dit es informations qui leur rapportent ce qu’ils ont envie de savoir, d’apprendre, ou, juste de mieux comprendre.


Le 3ème défi c’est l’objectivité. Comme la qualité, ce terme a besoin d’être à chaque fois défendu ou explicité. Il est vrai qu’être objectif, surtout dans le domaine de l’information, c’est une vraie gageure. La subjectivité étant partie prenante de l’objectivité, notre défi c’est de réduire au strict minimum notre subjectivité pour donner une information qui soit non pas la plus neutre possible, car c’est un objectif impossible à atteindre, mais la plus objective possible.

À ce propos, nous tenons à préciser que nous ne nous plaçons ni dans la position de défense automatique du système ni dans celle systématique de l’opposition. En d’autres termes, nous n’allons nous lancer ni dans des batailles stériles et inutiles contre le gouvernement ou contre les gouvernants, à quelque niveau ou statut qu’ils soient, comme nous n’avons aucune envie de nous placer comme leurs porte-parole, leurs défenseurs ou, encore moins, leurs propagandistes.

Cependant, nous ne manquerons pas, à chaque fois qu’il nous semblera nécessaire ou utile, de mettre en avant les réalisations ou les performances des uns et des autres, ou bien, le cas échéant, leurs failles ou leurs faiblesses. En un mot comme en mille, nous voulons rester libres, et, à partir du moment où nous comptons respecter scrupuleusement aussi bien les lois de ce pays que les règles déontologiques et éthiques de la profession, nous voulons que personne ne touche ni ne porte atteinte à notre droit et à notre liberté d’informer qui nous voulons, quand nous voulons et de la manière que nous le voulons.

Le 4ème défi, qui est d’ailleurs très lié aux deux premiers, c’est celui de la fidélité et de la pérennité. Nous voulons d’abord intéresser, puis convaincre et, surtout, fidéliser. La plus grande récompense que nous souhaitons recevoir, c’est de savoir que chaque jour, et à tout moment, il y a quelque part, ici au Maroc, ou quelque part dans le monde, un lecteur ou une lectrice qui visite notre site, qui lit ou qui voit ce que nous publions, et qui, nous l’espérons, les apprécie, en parle autour de lui, et reviendra plus tard pour nous voir et revoir. Pour tout cela, et comme nous avons vu très grand et mis la barre très haut, nous avons décidé de faire appel aux plus grands et aux meilleurs.


AnalyZ compte s’intéresser à tout ce qui intéresse notre cible et ce, dans tous les domaines, bien sûr sans exclusive, sans limite et sans restriction.
Comme vous avez pu en avoir déjà un petit aperçu, nos collaborateurs et collaboratrices font partie de l’élite intellectuelle, scientifique et technique de notre pays. La plupart d’entre eux et d’entre elles, ont soit répondu très vite à notre sollicitude, soit sont venu(e)s spontanément proposer leur service, et nous ne les remercierons jamais assez. Comme vous l’avez certainement remarqué, ce sont presque tous et toutes des spécialistes ou des experts et des expertes dans leurs domaines respectifs.

Bien entendu, nous comptons élargir encore plus ce cercle de qualité. Nous profitons d’ailleurs de cette occasion pour faire appel à toutes les bonnes volontés et à toutes les compétences qui se sentiront proches de notre vision et de notre choix éditorial, pour nous rejoindre ou pour juste contribuer à chaque fois qu’elles peuvent ou qu’elles le souhaitent, à faire de cette plateforme ce que ses fondateurs aspirent à en faire : la plateforme d’information de référence.

Au regard des premières réactions et des premiers soutiens, nous sommes très sereins et très optimistes. De grands noms de la politique, de l’économie, des finances, de la culture et des arts, et bien d’autres domaines, ont déjà donné leur accord ou bien se sont proposés pour des rencontres et des interviews. Nous en sommes très touchés et nous les remercions du fond du coeur.


Comme vous tous et vous toutes, nous aimons le Maroc, et tout ce que nous voulons, c’est que le site d’informations AnalyZ contribue à faire de ce si beau pays, lui aussi, un pays développé, un pays moderne, un pays ouvert sur son temps et sur le monde, un pays qui rayonne sur sa région et sur son continent, bref un pays qui soit, comme nous le souhaitons pour notre plateforme, UNE RÉFÉRENCE.

AnalyZ est notre plateforme, et c’est également la votre C’est à nous et à vous, tous et toutes ensemble, d’en faire un espace de débat, d’échange, de partage, d’éclairage, de réflexion, et nous l’espérons de tout coeur, d’impact et d’inflexion.

Mohamed Laroussi, Co-fondateur