Morgan Freeman: Mes boucles d’oreilles valent juste assez pour m’acheter un cercueil si jamais je meurs dans un endroit étrange !

Monsieur Freeman, n’êtes-vous pas fatigué de travailler tout le temps ?

Je ne creuse pas de tunnels, je ne construis pas de bâtiments. Mon travail n’est pas difficile, mon travail est rafraîchissant, mon travail est agréable. Le plus le mieux. S’allonger et ne pas avoir d’emploi est débilitant.

Cela fait longtemps que vous n’êtes pas au chômage… Vous souvenez-vous même de la dernière fois où vous cherchiez du travail?

J’avais beaucoup de mauvais jobs, mais je pense que le pire était de travailler dans un restaurant. Juste avant, je travaillais dans un bureau en tant que commis. J’ai demandé plus d’argent mais ils ont refusé. Ensuite, j’ai postulé pour un spectacle en tant que danseur, j’ai obtenu le poste et j’ai immédiatement laissé tomber le bureau. Le problème, c’est que mon travail de danseur n’a duré que trois mois, et puis le spectacle s’est arrêté. J’ai donc trouvé ce travail dans ce petit endroit où je distribuais du café et des beignets.

Cela ne semble pas si grave…?

Eh bien, un soir, un des gars avec qui je travaillais dans le spectacle est entré. J’ai essayé de me cacher sous le comptoir, mais il m’a vu et m’a demandé ce que je faisais là. Après avoir compris que j’étais un acteur au chômage, à ce moment-là, il m’a dit qu’il se rendait à son nouveau spectacle. Ce moment était terrible pour moi.

Diriez-vous que vous avez vécu plus de jours heureux ou plus malheureux?

Plus de jours heureux. J’ai commencé à travailler quand j’avais trente ans et je travaille toujours, alors c’est des jours plus heureux.

Quelle est la meilleure chose qu’on t’ait jamais faite?

Je pense que la meilleure chose que quelqu’un m’ait jamais faite a été le fait que ma mère écarte ses jambes et me fasse sortir dehors.

Et la pire?

La pire chose n’est pas encore arrivée.

Cela semble assez positif?

Je fais de gros efforts parce que parfois la vie n’est pas agréable. Parfois, c’est douloureux et parfois stressant, parfois c’est même angoissant, alors je pense que dès que l’on parvient à contourner ces obstacles: on lutte pour le plaisir et la paix.

Allez, es-tu vraiment aussi zen dans la vraie vie que tu sembles à l’écran?

Je suis zen comme type. 

Avez-vous un peu plus d’intimité là bas ( Mississippi) ?

Je vis dans une petite ville, je peux faire des achats là-bas, mais je ne peux pas aller dans des endroits où il y aura beaucoup de monde, comme Walmart, Target, aucun de ces endroits. Il n’est pas possible d’acheter du dentifrice et du café sans devenir un événement. Une des faiblesses de la vie de haut niveau est l’absence de vie privée. Croyez-moi, vous ne réalisez pas à quel point vous appréciez votre vie privée que le jour où vous ne l’avez plus.

Est-ce que les gens vous dérangent?

Oui, ils veulent juste quelque chose. « Ma mère, ma femme, mon mari ne croira jamais que je t’ai rencontré. Tu dois faire un autographe! »

Et vous?

Si votre femme dit que vous êtes un menteur, alors vous êtes un menteur, non? (Des rires)

Une dernière question: avez-vous ces boucles d’oreilles pour le plaisir ou servent-elles à quelque chose?

Oui, ces boucles d’oreilles valent juste assez pour m’acheter un cercueil si je meurs dans un endroit étrange. C’était la raison pour laquelle les marins avaient l’habitude de les porter.

Source www.the-talks.com
Traduit de l’anglais par AnalyZ