Accueil Vendredi, tout est dit !

Vendredi, tout est dit !

Par Mohamed LAROUSSI A l’heure où je commets ces lignes que je ne voudrais pas assassines, mais un peu quand même, on ne sait pas grand-chose de la composition du prochain nouveau gouvernement, à...
Par Mohamed LAROUSSI J’en ai plus que pardessus la tête de parler ou d’entendre parler de maladie, de virus, de vaccin, et même de Aïd ou pas Aïd. Et si nous relevions le niveau....
Par Mohamed LAROUSSI Je vais le dire d’emblée et très clairement : je ne comprends plus rien à la politique, et encore moins aux politiciens. Et pas seulement au Maroc. Ailleurs, c’est aussi anarchique –...
Par Mohamed Laroussi Nous savions que le virus Corona était un vrai criminel, mais nous sommes en train de découvrir qu’en plus, c’est un récidiviste insistant, persistant, résistant. C’est simple : il ne veut...
Par Mohamed LAROUSSI On n’a pas besoin d’être un bon historien ni un éminent sociologue pour dire qu’entre nous - le Maroc, les Marocains, les Marocaines – et eux – la France, les Français,...
Par Mohamed LAROUSSI / Ecrivain et Co-fondateur de la plateforme AnalyZ J’ai failli titré cette chronique “ Je t’aime, moi non plus”, mais j’y ai renoncé un peu par pudeur et un peu aussi...
Par Mohamed LAROUSSI Cela fait moins d’une dizaine de jours que le scrutin a rendu son verdict, alors soyons un peu patients et laissons les choses se faire tranquillement et sereinement.
J’aurais tant voulu vous parler cette semaine de l’été qui s’installe sous le parasol, du soleil et du bronzage intégral, des matchs de volleyball qu’on fait sur la plage, des parties de cartes qu’on joue au bord de la piscine...
Par Mohamed LAROUSSI, Ecrivain, Critique de cinéma et Expert en communication Je crois que pour une fois, je ne vais pas être tout-à-fait à contre-courant de l’opinion dominante qui est souvent beaucoup plus défendue...
Je ne sais vraiment pas ce qui m’a pris, ce vendredi 13, un jour sensé porter chance, de vouloir vous écrire cette lettre que vous ne lirez peut-être jamais, car vous n’avez ni le temps ni la...