Véritable laboratoire d’expérimentation et levier d’impulsion à la disposition des secteurs public et privé en matière d’accompagnement sur les grands enjeux régionaux et mondiaux, l’Institut marocain de l’Intelligence stratégique —IMIS-, frappe un grand coup en présentant, le mercredi 26 juin à Paris, et en partenariat avec la prestigieuse école de commerce française ESSEC, un ouvrage sur les transformations profondes ayant touché la société marocaine en deux décennies.

Radioscopie sans langue de bois des grands chantiers de ces deux dernières décennies, l’ouvrage, intitulé «Un chemin marocain, 1999-2019, parcours d’un Royaume en transformation », décortique les avancées et les évolutions du Maroc, mais également les limites et contraintes qui freinent certains pans de développement tout en proposant des pistes de réflexion pour l’avenir par des schémas de prospective modernes et actualisés selon les facteurs endogènes et exogènes du pays.

Dirigé par Abdelmalek Alaoui avec la contribution d’une brochette d’éminents spécialistes et experts, l’ouvrage sera présenté par Monsieur Alaoui en sa qualité de président de l’IMIS qui a succédé à l’Association marocaine d’intelligence économique.

Parmi les intervenants à l’événement de présentation de l’ouvrage, on notera la participation annoncée de Hakima Fassi-Fihri, directrice des relations institutionnelles et partenariats au sein de l’UIR de Rabat, Souad Elmaalem, associée exécutive du cabinet 6temik, Karim Bernoussi CEO d’Intelcia et Hamid Bouchikhi, professeur de management et d’entrepreunariat à l’Essec.

Notons que l’IMIS, et ses ancêtres l’Association Marocaine d’Intelligence Economique puis l’AMIE Center for Policy, sont reconnus comme la référence continentale pour les praticiens de l’intelligence stratégique et comme un moteur dans la production de doctrine stratégique via deux ouvrages majeurs : «Une ambition marocaine» et «Le Maroc stratégique».

AnalyZ